Le portable des années 1900, l'e-mail avant la lettre, c'est la carte postale. D'un coût modique, elle est fiable, sûre. Qu'elle représente une rue, un petit métier, une scène pittoresque, un commerce ou un groupe, la vulgarisation de la photographie est à l'origine de cet engouement. Ces millions de vues nous renseignent sur l'habitat, les conditions de vie, l'habillement, le commerce...

vendredi 30 novembre 2012

Qu'avez vous fait Mr Royer ?


Exposition-photos sur les anciennes halles du 1er 
au 9 décembre 2012, place Gaston Paillhou.

(1974)

PS : pour voir des photos contemporaines, c'est ici



6 commentaires:

  1. Réponses
    1. @Matfanus

      Oui, très belles photos.
      Ce qui me gène dans cette destruction ce n'est pas tant le nouveau bâtiment (on aime ou pas, peu importe), je ne suis pas un absolutiste du tout ancien. C'est le fait de ne pas avoir eu la volonté de conserver quelques traces (je sais pas, les structures métalliques par exemple) pour faire un rappel de ce type de lieu chargé d'histoire(s) dans la mémoire collective.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. @Dada

      Reeeeeeeeeeeelllllaaaaaaaaaaiiiiiiiiis camarade !

      Supprimer
  3. Une grosse bêtise... Elle est bien cette série !

    RépondreSupprimer
  4. Avez-vous aussi été accusé d'utilisation frauduleuse de photos, d’agissements illicites, et menacé d'être attaqué pour délit de contrefaçon?

    Nous oui

    :-(

    RépondreSupprimer